OUVILLE  L'ABBAYE  (Seine-Maritime) 

Le château, l'église Saint-Martin, l'ancienne abbaye, Le Ménillet, Mont de Bourg....


La commune d'OUVILLE L'ABBAYE fait partie du canton de Yerville, arrondissement de Rouen, département de la Seine-Maritime. Il y a quatre groupes d'habitations délimités depuis 1981 qui se répartissent en Ouville dit le Village, les hameaux de l'Abbaye, du Ménillet et de Mont de Bourg. 560 habitants au dernier recensement, superficie totale de 730 hectares. Altitudes 132-171 mètres.

A l'origine, Ouville tire son nom du gaulois Ou, Eu... et qui signifie un pré ou un marécage, un terrain humide, boueux et couvert de joncs. Ou signifie pré, prairie et ville indique une ferme, une villa romaine. C'était le domaine d'un grand propriétaire foncier. Vers 1035-1066, il courait le loup, le cerf et le sanglier dans la vaste forêt parsemée de marécages où poussaient les glaïeuls et les joncs.

Ouville groupe des habitations autour de l'église romane de 1187, les maisons sont à pans de bois, couvertes de chaume et se trouvent isolées les unes des autres. Elles forment ainsi les premières cours-masures le long de la Grand-rue, à proximité des mares et des champs à cultiver. Aux 12 et 13ème siècles, on procède partout à des défrichements forestiers et des assainissements de marais. 


  

                 Le centre d'Ouville                                                       L'abbaye 

* L'ABBAYE
Guillaume, sur la fin du 12ème siècle, fonde dans un abaissement de terrain, le prieuré Notre-Dame d'Ouville pour les chanoines réguliers de Saint Augustin. En 1272, il existe un hospice de lépreux ou ladrerie desservi par des frères et des sœurs qui soignent les maladies dans leur maison d'Ouville. On appelle communément cette maison Ouville l'abbaye et elle porte ce titre dans les Lettres d'Henri V, roi d'Angleterre. Les Anglais donnaient le nom d'abbaye à de simples prieurés. Les Religieux Feuillants ont été introduits par Lettre patente du Roi en 1602 et Bulle du Pape de 1603.

* LE  MÉNILLET
En 1786, le hameau du Bourg Joly est situé à la limite de la seigneurie de Thibermesnil et du terroir et seigneurie de Montebourg. le fief de Reniéville Mesnillet appartenait au sieur Ruellon. Il s'agissait du manoir seigneurial avec droiture de colombier à pied, jardin, grange, écuries, pressoir, bergerie, fournil et autres bâtiments avec un puids séant dedans, le tout clos de fossés plantés d'arbres de hautes futaies orné d'avenues, avec bois, taillis et futaies. La chapelle fut bâtie en 1764 et a succédé à une autre plus ancienne qui était tombée en ruine.

* MONT  DE  BOURG
Souvent transcrit par erreur Mondebourg. En 1210, Monteborc est le bourg qui monte, le bourg où l'on monte. Le sire de Tancarville était le seigneur du lieu. En 1786, le terroir et seigneurie de Montebourg possèdent une église dédiée à Saint-Pierre avec son cimetière, un manoir presbytéral, des chemins et un puits. La commune de Mont de Bourg avait 139 habitants, 225 hectares répartis en terres dont des terres labourables, des vergers, des bois de hautes futaies et des joncs marins, 34 feux, des revenus communaux, deux hameaux le Mesnil Roux et le Ménillet, 26 propriétaires. Par Ordonnance Royale du 7 août 1822, le territoire de Mondebourg est rattaché à la commune d'Ouville l'Abbaye.


                        L'église                                                      Le manoir de Mont de Bourg

A 4 km de Yerville, 12 km d'Yvetot et 40 km de Rouen. De nos jours, la charmante commune d'Ouville l'Abbaye présente une unité parfaite grâce à un ensemble de bâtiments administratifs et de monuments importants : mairie, salle polyvalente, groupe scolaire avec restaurant, poste, église Saint-Martin remaniée 17 et 18ème siècles, ruines de l'ancien prieuré du 13ème siècle mais le bâtiment principal est restauré du 18ème siècle et de nos jours. Château de la minorité de Louis XIV. Manoir et ancienne chapelle de Mont de Bourg, calvaires de l'école, de l'église, du Prieuré et croix de la route d'Yvetot. Vie économique et vie associative importantes.


                          Le Ménillet                                                        D'après R. Cocagne


Les oblitérations philatéliques spéciales font les beaux jours des collectionneurs ou simplement des amateurs d’art, et elles sont très recherchées. Nous donnons dans le livre d'histoire la liste de celles qui ont été émises officiellement ce 1er octobre 1985 et dont le tirage reste confidentiel. Les philatélistes connaissent tout l’intérêt qu’il y a de les posséder dans leur collection. La reproduction de ces cartes et lettres oblitérées a pour but de préciser le catalogue des pièces uniques émises ce jour et d’en conserver la mémoire.


Une visite à Ouville l'Abbaye en Terres de Caux, aux monuments chargés d'histoire au milieu d'une nature traditionnelle, s'impose.

Les Chemins en Terres de Caux. Important.



LE PETIT LIVRE D'OUVILLE L'ABBAYE
en Seine Maritime
Les Cahiers de Terres de Caux n. 01

Jean-Pierre FERRER 

Illustré, 109 pages.
Ouville l'Abbaye 1981.

15 € (Port en sus)
Disponible

Se renseigner



HISTOIRE D'OUVILLE L'ABBAYE
En Seine-Maritime

Jean-Pierre FERRER
Michel DECARPENTRY 


Les Cahiers de Terres de Caux n.06

Préface de Kléber DAVID
Maire de Ouville l'Abbaye

Illustré, 183 pages, 2005. 
Prix : 25 € (Port en sus)

Disponible
Commander


retour