RIEUSSEC  (Hérault)

Aux marches du Minervois, vers les terres de l'abbé de Saint-Pons...


Au Nord du bassin de la rivière du Brian, se trouve RIEUSSEC. Le village a réussi à survivre grâce à sa position de lieu de passage et à la proximité de Saint-Pons. Les communes limitrophes sont Saint-Pons, Riols, Pardailhan, Vélieux, Boisset, Saint-Jean-de-Minervois et Verreries-de-Moussans. Les principaux hameaux ou lieux-dits sont Brian, Cousses, La Figuière, Lucarnis, Merlac, La Mourlarié, Péribis, Pont de Calmel et Sainte-Colombe.


Le plan du village


Rieussec est cité dès 1069 sous le nom de Rivus Siccus (ruisseau sec). C'était une maigre bourgade et sa population agricole vivait de la récolte et de l'élevage. Les seigneurs féodaux n'ont pas laissé de traces de leur autorité dans cette partie du Haut-Minervois qui dépendait des vicomtes de Minerve. C'était aussi, tout à côté, le domaine de l'abbaye de Saint-Pons fondée au 10ème siècle. Le vicomte, rendant visite à l'abbé de Saint-Pons, traversait Rieussec qui était alors une petite communauté. C'était aussi un lieu de passage et les habitants avaient le droit de jouissance des vacants et de dépaissance pour les animaux.

Les forêts royales étaient réservées pour les bestiaux. Les habitants pouvaient y prendre du bois vert et sec pour leur usage. Les bois de Moussan et Costerate comprenaient 212 arpents en hêtres et taillis divers. Il y avait aussi des verreries dont une seule était en usage à la fois. Le chemin de Saint-Pons à Narbonne passait par Rieussec. il était sinueux, mal entretenu, un peu réparé en 1760 et un péage à Sainte Colombe subsistait encore au 18ème siècle. Il permettait les échanges commerciaux entre la montagne et le Minervois.



Le village

L'église est dédiée à Notre-Dame de la Chandeleur ou des Neiges et date du 17ème siècle. C'est une église champêtre qui n'a pas de style particulier. Située à 300 m du village, elle est très bien entretenue actuellement et possède deux chapelles latérales dont l'une est dédiée à la Sainte Vierge et l'autre au Sacré Cœur. Nombreux calvaires ou croix de chemins à travers l'ensemble de la commune.



Le clocher




Intérieur de l'église

 

2220 hectares de superficie dont quelques terres, prés et pâturages, vergers et châtaigneraies, bois et taillis simples, landes, quelques jardins. Le climat est influencé par l'altitude. Nous sommes en moyenne montagne et la pluie est plus fréquente. En hiver, il fait plus froid qu'à Minerve. Les figues ne mûrissent pas. Il n'y a pas d'abricotiers, ni d'oliviers, seulement quelques pêchers à Lamourlarié.

La neige est rare ici, mais le thermomètre peut descendre jusqu'à moins 12 degrés. Le vent met une note de fraîcheur. Nous sommes à la limite du climat méditerranéen. Le col de Sainte Colombe culmine à 634 mètres et on découvre le versant océanique avec son climat plus rigoureux, humide, pluvieux et froid. En été, il fait chaud, le Marin et la Tramontane soufflent. Les rivières sont asséchées. Le Brian, qui descend des côtes gréseuses de Sainte-Colombe, est alimenté en permanence par des sources. 


 
Le pont sur le Rieussec


Embellissement

La commune a été démembrée en 1864 et certains hameaux ont servis à la création des Verreries-de-Moussans. Important effort de reboisement sous la direction de l'O.N.F. On découvre des chênes blancs, des sapins, des chênes verts, des frênes, des hêtres. Dans la rivière, les peupliers abondent. Comme arbres fruitiers, on trouve des noyers, pommiers, poiriers, cerisiers, noisetiers et châtaigniers. On peut rencontrer, au hasard des promenades, des pivoines, digitales, pervenches sauvages, jonquilles, tulipes, jacinthes ou œillets. En été, la bruyère donne à la montagne sa couleur pourpre.


                Le Vicomte Guilhem de Minerve rencontre l'abbé de Saint-Pons        M. DECARPENTRY     


Une nature préservée, un petit patrimoine restauré et mis en valeur dans un environnement calme où, en été, la bruyère donne à la montagne sa couleur pourpre, voilà le cadre idéal. On peut imaginer qu'autrefois, le vicomte Guilhem traversait les terres sauvages de Rieussec de Minerve pour aller à la rencontre de l'abbé de Saint-Pons. 


HISTOIRE  DE  RIEUSSEC (Hérault)
Les Cahiers de Minerve n.12

Avant-Propos de Kléber MESQUIDA
Premier vice-Président du Conseil Général de l'Hérault
Président de la Communauté de Communes du Pays Saint Ponais
Préface de André BARREAU
Maire de Rieussec

Illustré, 134 pages. 2002.
Prix : 20 €  (port en sus).


ISBN: 2-9515499-1-1

Commander

retour