PARDAILHAN  (Hérault) 

Dans un écrin de forêts, de verdure, une nature préservée...


En 1908, l'ancienne commune de Pardailhan a été divisée en deux territoires distincts. Savoir, au Sud, Saint-Jean-de-Pardailhan et au Nord, Pardailhan dont le chef-lieu est situé à Pont Guiraud. 164 habitants, à 510 mètres d'altitude, au milieu d'un vaste territoire boisé où le sanglier règne en maître des lieux. Les principaux hameaux sont Rodomouls, Rieussec, Cathalo, La Louvière, Coulouma, Pardailho, La Garrigue, Copujol, Pez, Les Conquets.


Pardailho (anciennement Pardailhan) montre les vestiges d'un vieux château au sommet du pic Sainte-Euphémie. On trouve encore la citerne, la double enceinte, les restes du donjon. Un peu en dessous, quelques pans de murs de l'église apparaissent, celle que l'on retrouve dans les chartes du 9ème siècle. Les anciens seigneurs résidaient au château de Pardailho dont il reste quelques vestiges, mais ils n'ont pas laissé  de traces de leur autorité dans l'histoire de la région. Toutefois, ils furent dépossédés de leur château, après la guerre des Albigeois au profit de Lambert de Thury.

En 1379, Sicard de Montault est seigneur de Pardailhan. Il vend ses terres au comte de l'Isle; mais Charles V les rattache à la couronne. En 1463, le roi donna cette seigneurie à Louise de Crussol, se réservant une portion qu'il vendait quelques années après. Plus tard, la seigneurie demeura en paréage entre d'une part, le Roi, et d'autres part, Simon Maurin et de Roquefeuil auxquels succédèrent les sieurs de Brettes, de Brugairoux, Portes de Pardailhan et Treil de Pardailhan. En 1696, le Roi vendit sa part, qu'il racheta d'ailleurs peu de temps après. 


  

                                 Salle de rencontres                                                           Eglise de Pont-Guiraud 

* ÉGLISE  DE  PARDAILHO
Ancienne église paroissiale sous le vocable de Sainte Euphémie donnée à l'abbaye de Saint-Pons en 940 par l'archevêque de Narbonne. Elle était primitivement à Pardailhan (Pardailho). on en voit encore les ruines. il y a quelques années encore, on pouvait en dresser le plan. Cette église fut supprimée et transférée au hameau de Pont Guiraud. En 1271, elle était dédiée à Saint-Marcel et en dépendaient les chapelles de Notre-Dame du lieu de Pardailhan, Saint-Martin de Rodomouls et Saint-Jean de Dieuvaille.

* SAINT-MARTIN  DE  REDEMOULS
Il y avait la chapelle de Saint-Martin de Redemouls ou de Rec de Mols près du hameau de ce nom (le long de RN 112). Avant 1692, il y avait un desservant à Saint-Martin puis l'église fut abandonnée. A la fin du 17ème siècle, les habitants de Redemouls, Cathalo, Rieussec, Pont Guiraud, Copujol, Pez, Coulouma, La Louvière en demandèrent le rétablissement puis réclamèrent peu après le transfert de l'église de Pardailho à Pont Guiraud.


* ÉGLISE  DE  PONT-GUIRAUD
Le 21 juillet 1700, l'évêque de Saint-Pons prend une ordonnance décidant la construction de l'église Sainte-Marie. A partir du 5 août 1751, le service divin se fait dans la chapelle du château de Pont Guiraud jusqu'au 29 janvier 1752, date à laquelle l'église fut achevée et donnée au culte.


                         Hameau de Coulouma                                        Ruines de Pardailho


Les nuits sont fraîches, agréables en été et permettent un repos bien mérité à tous ceux qui souhaitent profiter pleinement de la nature et du calme profond nécessaires à la méditation.






HISTOIRE  DE  PARDAILHAN (Hérault)

Les Cahiers de Minerve


Illustré. 
En préparation


retour