FERRALS-les-MONTAGNES  (Hérault) 

Les trilobites, plus vieux fossiles du Cambrien de la Montagne Noire...


A l'origine, la commune de FERRALS-les-MONTAGNES  doit son nom à la présence de limonite (oxyde de fer) contenue dans les schistes. Les dépôts sédimentaires, très importants au début de l'ère primaire, se sont effectués au fond des mers. Au Moyen âge, la communauté faisait partie du vicomté de Minerve. Ce petit village verdoyant a conservé de son passé, quelques vestiges des seigneurs de Rieux, une belle église de la Renaissance et une chapelle romane du 12ème siècle située dans le hameau d'Authèze.

Le Cambrien de la Montagne Noire renferme les plus vieux fossiles qu'on puisse rencontrer en France. Son épaisseur dépasse les mille mètres. Le Cambrien, daté de plus de 500 millions d'années (Acadien moyen) a un faciès qui est formé par des schistes verts à Minerve ou de couleur lie-de-vin à vert à Ferrals. La faune dominante est représentée par les trilobites. Le gisement important se situe sur la route d'Authèze au lieu-dit le Causse, près d'une petite carrière. Un élargissement de la route a mis en évidence des schistes rouges ou verts, des fragments de trilobites. Dans le Cambrien moyen de Ferrals, juste au-dessus de la route, on trouve des calcaires blancs, grumeleux ou rouges et des schistes lie-de-vin en alternance avec des lits calcaires renfermant une faune ancienne de la fin du Cambrien inférieur (Ferralsia Blayaci). mais les schistes vert terne ou vert clair sont peu fossilifères. 


Coupe d'un trilobite 

  
Bailiella leyvi cambrien

 115 habitants dispersés dans de nombreux hameaux et fermes dont Authèze, Campredon, Peyrefiche, Aimard. Élevage mixte au Nord, nombreux jardins potagers traditionnels. Les nuits sont fraîches et agréables en été et permettent un repos bien mérité. Les seigneurs furent successivement ceux de Ventajou, Minerve, La Livinière et Rieux. Belle résidence ruinée de 1621 pour la chasse. La grande forêt possède des arbres aux espèces nombreuses, dont les châtaigniers, avec en sous-bois de beaux champignons réputés.


Vieux château

Le col de Serrières, à l'altitude de 678 mètres, marque la limite des eaux de la Méditerranée et de l'Atlantique. Le temps change et l'air se rafraîchit singulièrement. Monument commémoratif de 1944, rappelant des événements tragiques. les hêtres sont majestueux et entourent la glacière, témoin d'une autre façon de vivre au siècle dernier. Randonnées pédestres et équestres nombreuses, variées. La source Saint-Pierre coule toute l'année et forme le début de la Cesse. Aux Logis de Ferrals, on recommande une halte réparatrice. Ceux-ci ont permis la restauration du grand bâtiment communal et voisinent avec l'école, la poste, la mairie et l'auberge où l'on peut déguster les produits de la haute montagne.                                                     


Église Saint-Pierre


Vue générale

      

      

      

      


Autrefois, la dépaissance

      

      

Tous apprécieront les magnifiques paysages, la source de la Cesse, les forêts environnantes favorables aux randonnées ainsi que le calme et la quiétude propices à la détente.


HISTOIRE  DE  FERRALS-les-MONTAGNES (Hérault)
Les Cahiers de Minerve n. 03

Avant-Propos de Max BRÈS
Ancien Professeur d'Histoire et de Géographie 
Préface de Daniel PIVA
Maire de Ferrals-les-Montagnes

Illustré, 137 pages. 2006
Prix : 20 € 
(port en sus).

ISBN: 2-9515499-9-7
Commander


retour