Les Cantons

Les Villages

Les Villages


LES  CHEMINS  DE  FER  DU  MIDI
La ligne de Castelnaudary à Revel/Castres

Balade sur les traces de la ligne de la Compagnie du Midi  


LES HORAIRES DES TRAINS
CASTELNAUDARY A CASTRES

Horaires du Chaix en 1927


La ligne Castelnaudary-Revel à Castres


Les horaires de la ligne Castelnaudary à Rodez pris dans l'Indicateur Chaix des Chemins de Fer du 10 au 16 juillet 1927 sont parus page 150. On peut aller de Castelnaudary à Rodez par Castres, Albi et Carmaux avec des correspondances. 


Horaires des trains Castelnaudary à Rodez par Revel et Castres d'après le Chaix de 1927



La gare de Castelnaudary autrefois

CASTELNAUDARY-GARE
(Aude)


Façade de la gare actuellement


Train en gare sous la marquise 

LE  TRAIN  OMNIBUS  n°651  de  5 H 04  DU  MATIN

Le train omnibus n°651 est à quai, voie une, en gare de Castelnaudary près du bâtiment-voyageurs. Il attend la correspondance du train n°122 qui arrive de Carcassonne à 4 h 48. Quelques voyageurs vont se diriger vers Revel, Castres ou plus loin. Il est 5 h 04 du matin quand le chef de gare de la Compagnie du Midi, en poste à Castelnaudary, siffle le départ du convoi. Fermez les portières s'il vous plait, les voyageurs à destination de Revel et Castres sont informés que ce train s'arrête à toutes les gares. Dès le début, la ligne à voie unique se détache de celle de Bordeaux à Cette, passe sous le Canal du Midi (souterrain de 100 mètres) et sous la N 113 et se dirige vers Soupex, village situé au km 11.

Castelnaudary, à cette époque, est une ville de 9000 habitants étagée au-dessus d'un vaste port du canal du midi, sur une colline où tournent des moulins à vent. Église Saint-Michel du 14ème siècle. A 7 km, Saint-Papoul, ancien évêché, conserve son ancienne cathédrale (chœur roman, nef gothique) et un beau cloître. Tramways à vapeur pour 17 km Salles-sur-l'Hers et 41 km pour Belpech. A Castelnaudary se détache au Nord, la ligne de Revel, Castres, Albi, Carmaux et Rodez.



De Castelnaudary à Revel par Soupex

SOUPEX
(Aude)

 


La station de Soupex


Vers St Félix et Revel


A l'origine en 1865, la voie était stratégique car les marchandises et les voyageurs de Mazamet et de Castres transitaient par la ligne de Castelnaudary à Rodez jusqu'à l'inauguration de celle de Saint-Sulpice à Castres quelques années plus tard. Il est 5 h 17 quand le train vient se ranger le long du quai de la petite gare. Il fait nuit mais les voyageurs s'activent dans la brume matinale.

Le village de Soupex est bâti sur une colline dominant une plaine fertile et la station du chemin de fer. L'ancien château est caractéristique. L'église est d'inspiration romane et a subi au fil du temps de nombreuses restaurations. Les guerres de religion du 16ème siècle n'ont pas épargnées la contrée.


La voie ferrée de nos jours



Panneau au fronton de l'ancienne gare

SAINT-FÉLIX
(Haute-Garonne)


Panneau d'informations


Le passage à niveau n°21 sur la RD n°2


La voie ferrée actuellement


Arrêt de l'autobus sur la RD n°2


A 5 h 28, le train s'arrête à l'importante gare de Saint-Félix. Celle-ci est très éloignée du village, mais les fermes environnantes fournissent un trafic conséquent. Actuellement, un important stockage de grains côtoie la voie ferrée exploitée en trafic restreint.



120 ans de chemin de fer à Revel en 1985

REVEL-SORÈZE
(Haute-Garonne))


Panneaux de la gare


Train en gare de Revel autrefois

L'arrivée à Revel a lieu à 5 h 42. C'est une importante gare car on peut changer de direction grâce au petit train électrique qui allait de Revel à Toulouse et qui rendait beaucoup de services aux habitants. Le réseau des Voies Ferrées Départementales du Midi a permis le développement de lignes à voie métrique de Toulouse à Castres et Castres à Revel. En 1939, les derniers trains s'arrêteront de circuler sur ces lignes.

Revel est une bastide régulière du 13ème siècle, située dans une riche plaine entre la Montagne Noire à l'Est et les coteaux de Saint-Félix à l'Ouest. C'est un excellent point de départ pour visiter la Montagne Noire. A 3 km au-dessus de la ville, miroite le bassin de Saint-Ferréol, station climatique naissante (400 m d'altitude); canotage, pêche, chasse. Vaste réservoir créé par Riquet pour l'alimentation du Canal du Midi, site justement célèbre dans tout le Languedoc. de là, en suivant la Rigole dite de la Montagne, on peut gagner par une charmante allée forestière le bassin du Lampy et la prise d'eau d'Alzau pour alimenter le canal. A 6 km de Revel, au pied de la montagne, Sorèze est une petite ville célèbre par son collège fondé au 14ème siècle par les Bénédictins. Elle est située à l'entrée de la sauvage vallée du Sor près de la cascade de Malamort et de la grotte du Calel.


Rails, aiguillage et fin de voie à Revel vers Castres



De Revel à Blan et Lempaut

BLAN-HALTE
(Tarn)


Le train repart vers le Nord et franchit la halte de Blan dans le Tarn à 5h 50. Nous sommes au pk 32 depuis Castelnaudary. Quelques voyageurs matinaux fournissent un prétexte au train pour marquer un court arrêt dans cette halte si loin du village. Mais à cette époque, les gens avaient l'habitude de faire de longues distances à pied.



L'ancienne gare de Lempaut

LEMPAUT
(Tarn)


Le château de Padies remonte au 13ème siècle. Il fut assiégé par les protestants durant les guerres de religion au 16ème siècle, brûlé et reconstruit à la Renaissance. il présente une belle façade restaurée. Superble pigeonnier toulousain de la Rastouille. L'église Sainte-Marie-Madeleine date de 1861. les protestants fréquentent les temples de Revel ou Puylaurens. Il est 5 h 58 et le convoi démarre de la gare de Lempaut (km 38) pour prendre la direction de Soual.



La gare de Soual

SOUAL
(Tarn)


Il est 6 h 06, le train arrive dans l'importante gare de Soual qui voit passer des convois de marchandises en provenance de Mazamet et de Castres.



LIGNE DE ST SULPICE A CASTRES

BIFURCATION DE LA CRÉMADE
(Tarn)


Ligne St Sulpice à Castres


Passage à niveau n°92


La ligne de Saint-Sulpice à Castres va rejoindre non loin de La Crémade l'importante ligne de Castelnaudary à Castres. 



    LA  CRÉMADE-HALTE
(Tarn)


A 6 h 14, c'est l'arrivée en gare de La Crémade. C'est un point important de raccordement et les deux lignes vont maintenant se diriger vers Castres en voie double pendant sept kilomètres. 



La façade de la gare de Castres autrefois

CASTRES-TARN
(Tarn)


Il est 6 h 23 quand arrive le train de Castelnaudary avec une bigarrure de voyageurs. Pour certains, le voyage s'arrête dans cette grande ville mais pour d'autres, il faut continuer vers Albi et Carmaux. Le départ est fixé à 6 h 40 et le train dessert Albi-Orléans (7 h 56), Carmaux (9 h 08) et Rodez (11 h 21). Le voyage est très long. 
     


La marquise de la gare maintenant


Le train en gare de Castres


Castres est une ville animée sur les rives de l'Agoût bordée d'une double ligne de vieilles maisons baignant dans l'eau. Hôtel de ville et musée installés dans l'ancien évêché bâti par Mansart avec de beaux jardins dessinés par Le Nôtre. Ancienne cathédrale Saint-Benoît des 17 et 18ème siècles. C'est aussi un centre d'excursions dans la Montagne Noire et dans le Sidobre, curieux plateau granitique semé de blocs énormes, de chaos rocheux et de pierres tremblantes au milieu des bois et des landes. On ne manquera de faire aussi la balade sur la ligne des chemins de fer du Tarn Castres à Brassac/Lacaune/Murat.
On peut aussi prendre la correspondance à 6 h 38 pour rejoindre Mazamet, la vallée du Thoré et Bédarieux. N'oubliez pas de cliquer sur le lien suivant pour poursuivre votre voyage.

Balade sur la ligne de Castres-Mazamet à Bédarieux

retour