Nouveau... Patrimoine, Découvertes... Des études précises sur la région...

LA  DÉESSE  ROMAINE  MINERVA 

Des romains à la déesse Minerva dans la région...


Au 2ème siècle avant JC, l'impérialisme romain se manifeste par le commerce, mais aussi par une présence militaire qui se développe. Il faut assurer une voie par terre entre l'Italie et surtout l'Espagne qui est déjà conquise, et profiter de la demande d'assistance formulée par Marseille, menacée par les Saliens et les Voconces. Alors Rome décide une conquête entre Alpes et Pyrénées. Une fois le terrain conquis, des terres sont distribuées aux colons vétérans de l'armée et on souhaite que l'aristocratie gauloise aide la nouvelle organisation qui se met en place. La civilisation des oppida disparaît pour donner naissance à une ligne de colonies romaines le long de la voie Domitienne, du nom du consul Domitius Ahennobarbus qui en -121 crée la Provincia Romana.

Le territoire des Volques Arécomiques a été subdivisé en quatre cités : BAETERRAE (Béziers, colonie romaine), LUTEVA (Lodève, colonie latine), NARBO (Narbonne, colonie romaine) et NEMAUSUS (Nîmes, colonie latine). 

En 46 avant JC, les vétérans de la Xème Légion Césarienne sous la conduite de Tiberius Claudius Nero, père de Tibère, s'installent en Minervois. il fallait les récompenser de leur vaillance au cours des guerres d'Afrique. les voies romaines sillonnent en tous sens le bassin de la Cesse. Le chemin Ferré est la voie romaine idéale permettant aux Légions de poursuivre vers le Nord. Les voies secondaires étaient le chemin de Minerve qui partait des Trois Boules de Marcory et l'embranchement de la Borio de Vélieux vers la porte Nord du village.


LA  RELIGION  ROMAINE

L'église Saint-Nazaire aurait été rebâtie sur les ruines d'une ancienne église détruite par le feu. Peut-être que cette dernière aurait succédé au temple dédié à la déesse Minerve car les Romains étaient très présents dans la région. La religion était le fondement de la cité romaine. C'est par la religion que nous avons vaincu l'univers, disait Cicéron. Les Romains implorent les dieux non pour les honorer, mais pour se les concilier, non pas pour avoir la force d'obéir à leur volonté, mais pour les plier à leurs désirs.


Athènes, l'Acropole


Corinthe, Temple de Minerve

Le lieu de culte est désigné par le mot Templum. C'est par le champ d'observation rectangulaire que l'augure trace dans le ciel avec son bâton recourbé. Il notera les passages d'oiseaux favorables (à sa droite) ou défavorables (à sa gauche). C'est la partie du ciel au centre de laquelle se font ordinairement les observations des augures.


Bas relief Florence


Un augure

C'est la demeure d'un dieu. Le temple ne sert qu'à abriter la statue dans la cella. le culte se célèbre devant le temple, en plein air, autour de l'autel. Les temples sont rectangulaires et de petites dimensions. Les premiers temples, qui étaient construits par les Étrusques, sont des cubes composés d'un portique ouvert pour l'examen du ciel et d'un sanctuaire muré (cella). La cella peut-être divisée en trois chambres si le temple est destiné à une triade, par exemple Jupiter, Junon et Minerve ou en une chambre comme au temple de Minerve (Hérault) ou de Tébéssa (Algérie).


Cella divisée pour une triade 


Cella pour une déesse (Minerve)


Le capitole de Tébessa


Le temple de Minerve à Tébessa

A Minerve, le temple était destiné à la déesse Minerva. Les romains ont assimilé la plupart des divinités grecques et ont élevé des statues à leurs dieux. Parmi le principaux dieux romains, on peut citer JUPITER qui est le plus grand de tous les dieux. Il représente le ciel et la toute puissance. JUNON est la déesse des femmes et de la fécondité. MINERVE est la déesse des arts, de la sagesse, de l'intelligence. Chouette, égide, olivier sont ses attributs.


La Triade capitoline (bas-relief Alésia 1906)
Minerve (à gauche), Jupiter (au centre), Junon (à droite) 


LA  DÉESSE  MINERVA

C'est une ancienne divinité qui se confond avec l'Athéna des Grecs, la déesse des hauts lieux. Athènes est la ville des collines. On ne connaît pas de mère à Athéna (peut-être la déesse Métis?), mais la légende l'a fait naître toute armée de la tête de Zeus (Jupiter). Déesse des acropoles, Athéna est aussi déesse des rochers, hauts lieux et promontoires qui, s'ils ne sont pas tous fortifiés, servent encore de postes de guet pour la surveillance du territoire. On pourrait penser que les deux divinités, Zeus et Athéna, habitent des hauteurs dont les escarpements ne sont accessibles qu'aux chèvres, et dont les anfractuosités sont hantées par les hiboux. Ces sommets sont de préférence frappés par la foudre. la déesse a forcément un aspect guerrier, coiffée de son casque, protégée par l'égide et pointant la lance. La surveillance des citadelles et la garde de la cité primitive devait étendre sa compétence au gouvernement de la cité toute entière, à la direction morale et intellectuelle de la cité. Tous les métiers d'art doivent relever de sa compétence. Elle veille sur l'agriculture. L'olivier est placé sous sa protection.


La statue de la déesse à Minerve


La statue de Minerve à Dampierre

Elle est la vierge par excellence. Tirésias perd la vue pour avoir voulu la contempler au bain. C'est en vain qu'Héphaistos (Vulcain) tenta de la posséder. On l'invoque pour la protection des jeunes filles, des femmes et aussi pour la défense du foyer conjugal. Elle est la déesse de la sagesse, du courage, de l'intelligence, de la raison, de la pensée et du savoir. Elle préside aussi à la justice.


Découverte de la Cité de Minerve

Livre d'Histoire et de Géographie de Minerve : Épuisé 

Les châteaux cathares du Minervois03

Les châteaux cathares 01




HISTOIRE  DE  MINERVE
Les Cahiers de Minerve n. 01

Préface de Pierre BAUDUFFE,
Inspecteur de l'Education Nationale 
de Béziers III


Illustré, 262 pages. 1998.
Prix : 25 € 
(port en sus).

ISBN: 2-9513003-0-1

Épuisé


retour