VOCABULAIRE  GÉOGRAPHIQUE

Autour de Minerve, trois thèmes : l'habitat, le relief, les rivières...

L'HABITAT

* CITÉ : Partie la plus ancienne du village entourée de remparts. La cité de Minerve est bâtie sur un éperon rocheux.

* VILLAGE : Ensemble d'habitations groupées à la campagne. Le village de La Caunette est à côté de la cité de Minerve.

* BOURG : Gros village, centre commercial et administratif important. Olonzac, Saint-Chinian sont de gros bourgs.

* HAMEAU : Groupe de maisons situées en dehors du village. L'atelier de la potière se trouve au hameau de Mayranne.

* ÉCART, CAMPAGNE : En général le siège d'une grosse exploitation agricole ou d'un ancien domaine. Le Bouis, Le Pech, Le Bois Bas... La Courounelle, La Poujade...

* HABITAT : Répartition des maisons dans la campagne. Minerve, La Caunette... ont un habitat groupé.
Des maisons ici ou là forment un habitat dispersé.

* HISTOIRE DE L'HABITAT : En ce qui concerne Minerve, on distingue

* Grottes et cavernes : Grotte d'Aldène, abris sous roches
* Villages néolithiques : Civilisation pastorale, cabane reconstituée au musée
* Oppidum : Village fortifié de l'âge du fer (5 au 2ème siècles avant JC)
* Cité médiévale : Château, remparts
* De nos jours : Le village, les bourgs comme Olonzac, Capestang... 

LE  RELIEF


* RELIEF :
Ensemble des inégalités de la surface de la terre. La France possède un relief très varié.

* MONTAGNE : Forme de relief d'altitude élevée, accidentée et présentant de fortes pentes.
La Montagne Noire.

* COLLINE : Forme de relief moyennement élevée et arrondie. On trouve des collines autour de Minerve.

* PLATEAU : Forme de relief d'altitude plus ou moins élevée et relativement plate, mais bordée de vallées encaissées. Le plateau de La Courounelle, de La Gasque.


* ALTITUDE : Élévation d'un point au-dessus du niveau de la mer. Voici quelques altitudes des communes du canton d'Olonzac (Hérault).

Olonzac : 48 m - Aigne : 150 m - Cesseras : 85 m - Félines : 149 m - Ferrals : 400 m - Minerve : 227 m - La Livinière : 153 m - Azillanet : 100 m - Beaufort : 75 m - Cassagnoles : 430 m - La Caunette : 128 m - Oupia : 95 m - Aigues-Vives : 169 m - Siran : 96 m - Agel : 90 m

A classer dans l'ordre croissant.

* CAUSSE : Plateau calcaire (roche sédimentaire). Le karst est le type de relief des roches calcaires. Le réseau karstique : eau souterraine circulant dans les roches calcaires. Par exemple sous le causse des Lacs.

Nota : En été, la Cesse n'a pas d'eau à Minerve (la perte de la Cesse se situe près de la grotte d'Aldène). Le Brian a de l'eau jusqu'au confluent puis se perd dans les calcaires à cause du faible débit (perte du Brian).

* TORRENT : Cours d'eau violent, à pente forte et à débit irrégulier. Les ruisseaux de Coupiac et Caussel sont des torrents.

* MARMITE DE GÉANT : Au ruisseau de Caussel, près de l'entrée du grand pont, le torrent opère par mouvements tourbillonnaires. L'eau provoque le creusement de cavités circulaires qu'on appelle marmite de géant (oulle en occitan).

* CANYON : Vallée étroite et encaissée dans les régions calcaires. Le canyon du Brian près du village de Minerve.

 LES  RIVIÈRES  CESSE  ET  BRIAN


* CLIMAT : Ensemble des phénomènes météorologiques (pluie, vent, température, soleil...). Le Minervois a un climat de type méditerranéen (très chaud en été, doux en hiver).

* RÉSURGENCE : En pays calcaire, pas ou peu de circulation superficielle des eaux. L'eau pénètre en profondeur (réseau souterrain) et réapparaît au jour au pied des versants en jaillissant en source puissante d'où le nom de résurgence. La source Saint-Pierre à Ferrals.

* CONFLUENT : Endroit où deux rivières (cours d'eau) se rejoignent. On cite toujours le confluent Cesse et Brian.

* AFFLUENT : Cours d'eau qui ne gagne pas la mer, mais qui rejoint un autre cours d'eau plus important. Le Brian est un affluent de la Cesse.

* AVEN : Petit gouffre permettant de pénétrer dans les cavités souterraines creusées dans le calcaire. La cavité creusée naturellement sous une falaise est un 

* ABRI SOUS ROCHE.

* LES PLIS :
Les couches ou strates sédimentaires sont formées de matériaux déposés horizontalement au fond des mers. Postérieurement à leur dépôt, les couches peuvent être déformées, plissées par des forces internes, c'est-à-dire des mouvements qui sont à l'origine de la formation des montagnes. Les plis forment des ondulations lorsque les couches sont ployées vers le haut, on a un anticlinal, ployées vers le bas, on a un synclinal.

- Les plis droits : les deux versants ou flancs de pli sont symétriques et ont la même pente.
- Les plis couchés : Les flancs de pli sont horizontaux. A Minerve, on en voit route d'Azillanet.
- Les plis redressés : Les couches sont redressées à la verticale.
- Les plis-failles : Quand les roches sont trop rigides pour se plisser, elles se cassent.


HISTOIRE  DE  MINERVE
Les Cahiers de Minerve n. 01

Préface de Pierre BAUDUFFE,
Inspecteur de l'Education Nationale 
de Béziers III


Illustré, 262 pages. 1998.
Prix : 25 € 
(port en sus).

ISBN: 2-9513003-0-1

Épuisé


retour