ITINÉRAIRES  AUTOUR  DE  MINERVE

Le parcours du grand huit, les gorges de Coupiac, le circuit de la télévision... 

LE  PARCOURS  DU  GRAND  HUIT


(1) Départ du confluent Cesse et Brian.

(2) Traversée du grand pont (150 m) qui a été creusé par la Cesse, rivière de 50 km de long et qui prend sa source à Ferrals-les-Montagnes. On entre par la sortie dont la hauteur de la voûte est de 6 mètres.

(3) Traversée du Pont Petit sur une longueur de 150 m avec une hauteur moyenne de 15 m. Étranglement en son milieu de 3,50 m de haut en forme d'arc. Ces ponts datent du début de l'ère quaternaire, il y a environ 2 millions d'années. L'eau carbonique de la Cesse travaille la roche calcaire et creuse les ponts naturels.

(4) Prendre le petit chemin à gauche à la sortie du deuxième pont naturel et remonter par le méandre mort ou ancien méandre. Rejoindre la nouvelle déviation.

(5) Continuer vers la cité par la route touristique. Attention à gauche dans le lit de la rivière, sortie du Pont Petit. Très belle vue. Ensuite, tourner à gauche, passer au-dessus du cimetière. La léproserie est en ruine. Jadis, les malades circulaient à pied dans les parages munis d'une crécelle pour annoncer leur arrivée.

(6) Vers le château-fort avec ses ruines du 13ème siècle. De chaque côté, on voit les fossés qu'enjambaient les ponts-levis. Remonter vers l'église et traversée de la cité par la rue des Martyrs, la porte basse, pour revenir au point de départ.

Nota : Tout au long du parcours, attention aux couleurs du calcaire.

- Blanc : Calcaire non altéré
- Gris : Calcaire altéré par les agents atmosphériques
- Gris blanc : Par coulée, incorporation naturelle de manganèse
- Noir : Infiltration et coulée d'eau
- Orange : Coulée d'eau mélangée à de l'argile et à des traces de fer   

LE  CIRCUIT  DE  LA  TÉLÉVISION

(1) La carrière. Le calcaire et le genêt.

(2) Le filon de lignite. Longueur 24 mètres, puissance (hauteur) 30 centimètres. Vue sur le méandre de la Cesse. Il y a lieu de faire attention à la végétation avec les arbres fruitiers comme le figuier qui s'accroche à la paroi calcaire.

(3) Parcours à pied. Vue imprenable, voire aérienne de la vallée de la Cesse, du causse, du canyon du Brian.

(4) à (6) La nourriture de l'ânesse Fadette. La télévision, la découverte du causse de Mayranne. Vers La Caunette, le hameau de Mayranne, La Poujade.

(7) à (9) Vers le Pech, découverte de paysages.

(10) Le sentier botanique de l'ânesse Fadette. On l'appelle comme cela, parce que Fadette, l'ânesse de Minerve, habite tout en haut du sentier. Ces braiments nous rappellent à certains moments sa présence.  On peut découvrir des plantes.

* Genêt d'Espagne, Ciste cotonneux
* Figuier, Buis (fabrication de hautbois)
* Genêt épineux, scorpion
* Chêne kermès, vert, yeuse
* Alaterne (arbuste vert toute l'année)
* Cade et Genévrier, Salsepareille
* Orchis pourpre, Thym lavande
* Clématite des haies
* Érable champêtre, de Montpellier
* Fragon (petit houx)
* Pâquerette, Giroflée, Glaïeul, Souci, Myosotis, Jasmin
* Euphorbe, Luzerne, Églantier, Garance 


HISTOIRE  DE  MINERVE
Les Cahiers de Minerve n. 01

Préface de Pierre BAUDUFFE,
Inspecteur de l'Education Nationale 
de Béziers III


Illustré, 262 pages. 1998.
Prix : 25 € 
(port en sus).

ISBN: 2-9513003-0-1

Épuisé

retour